Bijzondere geboorte in ZooParc Featured

Une naissance spéciale a eu lieu au ZooParc. Fossas sont nés dans un zoo hollandais pour la première fois. Les deux jeunes sont nés dans le zoo d'Overloon fin mai et sont les seuls fossas à être nés dans un zoo en 2021.

Les fossas, un mâle et une femelle, sont nés dans les coulisses. « Ils sont restés dans leur nid pendant la période écoulée, où nous ne voulions pas les déranger. Ils sont maintenant assez grands pour découvrir l'enceinte extérieure. Ils le font avec la mère Mandaka. Elle prend très bien soin de sa progéniture et c'est merveilleux à voir", déclare Steven van den Heuvel, responsable des soins aux animaux.

Mère Mandaka séjourne depuis un certain temps au ZooParc Overloon. Van den Heuvel : "Le père s'appelle Manakara et n'est résident du ZooParc que depuis novembre 2020. Nous les avons réunis pendant la saison des amours et avec succès en fin de compte."

Déboisement et braconnage

La population de la fosse, présente à l'état sauvage à Madagascar, est en déclin. Cette espèce est répertoriée comme «vulnérable» sur la liste rouge de l'UICN. C'est parce que son habitat se rétrécit en raison du défrichement de la forêt. Le braconnage est également un facteur : la viande de la fosse est considérée localement comme un mets délicat. Les agriculteurs chassent également ces animaux pour protéger leurs volailles.

La population de la fosse étant en déclin, un programme de gestion, également appelé programme d'élevage, a été mis en place pour ce prédateur. L'objectif de ce programme est de maintenir des populations saines dans les parcs animaliers d'espèces menacées. "La naissance de ces deux petits est donc très importante, aussi parce que les fossas ne naissent pas souvent dans les zoos", explique Van den Heuvel.

Fonds Fossa

ZooParc soutient la Wildlife Foundation, qui s'engage dans divers projets de conservation de la nature, comme le Fossa Fund. Ce fonds a été créé par Zoo Duisburg et finance Chances for Nature dans l'ouest de Madagascar. Ils recherchent des fosses sur l'île.

Par exemple, le nombre de fossas vivant à l'état sauvage et les conflits entre les animaux et les humains sont examinés. Chances for Nature travaille également avec la population locale pour construire une existence plus durable. Des informations sont données sur les possibilités de mieux faire face à la nature et de vivre de manière plus durable, afin de réduire les conflits entre la population et les fossas.

Le plus gros prédateur

La fosse est le plus grand prédateur indigène de Madagascar. Là, il vit dans les forêts, où il chasse les oiseaux et les lémuriens comme le lémur catta. Les Fossas sont d'excellents grimpeurs et peuvent facilement sauter de branche en branche. Ces animaux sont principalement actifs la nuit. La fosse dort dans un arbre creux ou dans un terrier dans le sol.

Cette espèce ressemble un peu à un félin et est donc aussi appelée chat furet. Par exemple, la fosse a un corps long et mince, avec des oreilles rondes et de grands yeux. Ces animaux peuvent également rétracter leurs griffes. La fosse se reconnaît à sa fourrure courte brune avec une longue queue.

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0

Media

Credits; ZooParc Overloon